OK

Rercherche en histoire de l’art sur les vitraux du choeur du Berner Münster

Les vitraux du choeur de la Collégiale de Berne (Berner Münster) datant du Moyen Age tardif font partie, malgré de nombreuses pertes dues à une tempête de grêle, des ensembles les mieux conservés issus de l’Empire médiéval du Sud-Ouest. Ils ont déjà fait l’objet d’études selon les critères du Corpus Vitrearum Medii Aevi qui ont été publiées en 1998 (Corpus Vitrearum Schweiz, vol. IV). Sur la base de recherches plus récentes et à la lumière de visions, méthodes et questionnements actuels en histoire de l’art, ces vitraux seront reconsidérés et étudiés une nouvelle fois. Ces recherches (investigations) en histoire de l’art tenteront de donner des réponses aux questions suivantes: Quelle est la place des vitraux dans l’organisation des choeurs des grandes églises en tant qu’espaces d’images dans lesquels a lieu la liturgie? De quels contenus et formes sont constitués les vitraux à Berne et respectivement à d’autres endroits (Thann, Ulm, Esslingen, Königsfelden, etc.)? Cette partie de projet se consacre en outre à une particularité dans les vitraux du choeur du Berner Münster qui est la représentation des donateurs et également aux questions de médialité pour les vitraux du XVe siècle. Le vitrail est-il véritablement un moyen de communication tel que défini par la théorie des médias? Comment la matérialité des vitraux guide-elle l’attention de l’observateur? A quel genre de spectateur se destinent les images en verre?

Collaboration au Vitrocentre Romont: Brigitte Kurmann-Schwarz.

Le projet est soutenu par le Fonds national suisse, la fondation Berner Münster et la Bourgeoisie de Berne.

Une description du projet global peut être consulter sous : http://www.ikg.unibe.ch/content/forschung/forschungsprojekte/berner_muenster/index_ger.html.



Vitrocentre Romont – Au Château – Case postale 225 – CH-1680 Romont – Tél. +41 (0)26 652 18 34 – Fax +41 (0)26 652 49 17 – cr:vasb:ivgebprager.pu