OK

Les vitraux du choeur du Berner Münster (1441 – 1455)

Sous l’égide de l’élite de la ville de Berne, la Collégiale de Berne (Berner Münster) est devenue, depuis la pose de sa première pierre en 1421 et jusqu’en 1517/1528, un des témoins les plus marquants de l’architecture du XVe et du début du XVIe siècle en Suisse. Le projet, mené en étroite collaboration par des scientifiques de l’Institut für Kunstgeschichte de l’Université de Berne, de la Fondation Berner Münster et du Vitrocentre Romont a pour but de mettre en lumière une nouvelle histoire intégrale de la construction de la Collégiale ainsi que ses contextes complexes. Une partie de ce projet interdisciplinaire de grande envergure est consacrée à des recherches en histoire de l’art et en technologie de l’art sur les importants vitraux du choeur du Moyen Age tardif. Les résultats devraient être publiés dans une monographie en 2017, à l’occasion du 500e anniversaire de la fermeture du choeur.

Collaboration au Vitrocentre Romont: Brigitte Kurmann-Schwarz (histoire de l'art), Stefan Trümpler et Sophie Wolf (technologie de l'art). Ici vous pouvez trouver des informations sur les sous-projets :

Le projet est soutenu par le Fonds national suisse, la fondation Berner Münster et la Bourgeoisie de Berne. Une description du projet global peut être consulter sous : http://www.ikg.unibe.ch/content/forschung/forschungsprojekte/berner_muenster/index_ger.html.
 


 

Vitrocentre Romont – Au Château – Case postale 225 – CH-1680 Romont – Tél. +41 (0)26 652 18 34 – Fax +41 (0)26 652 49 17 – cr:vasb:ivgebprager.pu