OK

Images vivantes

Les lumineux vitraux fascinent toujours. Notre perception est cependant fortement influencée par les expositions et les reproductions qui présentent ces œuvres comme des images figées. Mais les vitraux sont tout sauf statiques ! Ils se modifient constamment grâce à la lumière variable qui les traverse, et à la couleur changeante de l’arrière-plan. Ceci est particulièrement évident lorsqu’on observe les vitraux durant de longs instants, ou de façon répétée – comme il était de coutume par le passé. Dans la lueur rougeoyante du soir, certaines couleurs paraissent plus chaudes que dans la lumière vive du soleil de midi. Cette dynamique, aussi nommée „quatrième dimension“ du vitrail, est l’une des caractéristiques essentielles de cette forme d’art de la transparence. Au fil des heures du jour, des saisons, ou encore du temps qu’il fait, le vitrail est constamment métamorphosé ; son caractère graphique reflète aussi toujours son rôle d’intermédiaire entre un espace intérieur et l’extérieur.

Un projet de recherche de l’Audiovisual Communications Laboratory (LCAV) de l’EPFL, en contact étroit avec le Vitrocentre Romont, a montré que ces phénomènes peuvent être simulés mathématiquement, et visualisés de manière numérique. Pour la simulation, plusieurs milliers d’images d’un vitrail dans des conditions d’éclairage très différentes ont été prises. A partir de cette énorme quantité d’images numériques, une „Light Transport Matrix“ du vitrail a été élaborée, permettant de représenter toute œuvre, quelles que soient les conditions d’éclairage.

L’animation qui suit montre ce qu’il advient d’un vitrail lorsque la couleur et l’intensité de la lumière varient ; on observe comment les petites bulles d’air et les surfaces irrégulières du verre dispersent le rayonnement de manière différente selon l’incidence de la lumière.

Animation

Partenaires

Collaboration entre le Audiovisual Communications Laboratory (LCAV) de l'EPF Lausanne et le Vitrocentre Romont. Études menées par Niranjan Thanikachalam (EPFL), Stefan Trümpler et Sophie Wolf (Vitrocentre Romont).

Publications et liens

Niranjan THANIKACHALAM,  Loïc BABOULAZ, Paolo PRANDONI, Stefan TRÜMPLER, Sophie WOLF, Martin VETTERLI, Vitrail: Acquisition, Modelling and Rendering of Stained Glass, in: IEEE Transactions on Image Processing, 2016, 4475–4448. (DOI: 10.1109/TIP.2016.2585041).

Stefan TRÜMPLER, Couleurs dynamiques … ou comment voir les vitraux autrement, in: NIKE Bulletin, 1/2019.

https://lcav.epfl.ch/people/lcav-alumni/people-niranjan_thanikachalam/

Vitrocentre Romont – Au Château – Case postale 225 – CH-1680 Romont – Tél. +41 (0)26 652 18 34 – Fax +41 (0)26 652 49 17 – cr:vasb:ivgebprager.pu