OK

Fonds graphique Marcel Poncet

L’artiste genevois Marcel Poncet (1894-1953) a partagé sa carrière entre ses activités de peintre et de verrier. Formé à l’école des Beaux-Arts de Genève en parallèle à un apprentissage de peintre-verrier, il initie sa carrière dans le domaine du vitrail sur un chantier déterminant pour le renouveau de l’art religieux suisse et européen : l’église Saint-Paul de Grange-Canal. C’est à cette occasion qu’il rencontre son futur beau-père Maurice Denis (1870-1943) et Alexandre Cingria (1879-1945), deux acteurs importants de cette période artistique. C’est avec ce dernier que Marcel Poncet fonde le Groupe de Saint-Luc à Genève en 1919, association d’artistes au cœur du phénomène de renaissance de l’art sacré catholique, dont il se distancie dès la deuxième moitié des années vingt. Marcel Poncet est l’auteur de nombreux vitraux d’importance majoritairement destinés à des édifices religieux en Suisse romande et allemande, comme la cathédrale de Lausanne (1922 et 1927), l’église St. Josef de Gstaad (1932), l’église Saint-Sigismond de Saint-Maurice (1943-1946), ou encore la collégiale de Neuchâtel (1950-1951). Très attaché au savoir-faire et aux techniques traditionnelles héritées des maîtres-verriers médiévaux, Marcel Poncet réalise entièrement ses verrières dans son propre atelier, des premières esquisses au choix des verres et à la cuisson. Stylistiquement, il n’hésite pas à faire preuve d’une modernité souvent jugée choquante par ses contemporains. Sa carrière est jalonnée par différentes étapes stylistiques contrastées, souvent liées à ses découvertes et expériences dans le domaine de la peinture de chevalet.

Le fonds graphique est constitué d’esquisses, de maquettes et de cartons et témoigne de la réflexion de l’artiste dans le processus créatif. Il fournit également des informations inédites sur des commandes non réalisées, dont les travaux préparatoires demeurent parfois les seules traces. Le fonds, déposé en 1996 par les descendants de l’artiste au Vitrocentre Romont, a fait l’objet d’un pré-inventaire par l’historienne de l’art Sophie Donche-Gay, puis repris et complété depuis 2012 par Camille Noverraz, aboutissant sur un travail de mémoire défendu en automne 2014. Les œuvres ont été numérisées et les recherches liées à celles-ci sont aussi publiées par le biais de la base de données vitrosearch. Depuis fin 2017, plus de 600 œuvres sont déjà consultables.

Collaboratrices            

Sophie Donche-Gay (pré-inventaire en 1996)
Camille Noverraz (depuis 2012)

Publication                    

Noverraz, C. (2014). Marcel Poncet (1894-1953) : Au coeur de l’oeuvre d’un artiste-verrier. (Mémoire de maîtrise inédit). Université de Lausanne.
Noverraz, C. (2015, septembre). Autour d’un artiste-verrier de la première moitié du XXe siècle : Marcel Poncet (1894-1953) : à la jonction de la peinture et du vitrail. Poster présenté au 20e Congrès de l’Association Internationale pour l’Histoire du Verre, Fribourg - Romont, Suisse.

Vitrocentre Romont – Au Château – Case postale 225 – CH-1680 Romont – Tél. +41 (0)26 652 18 34 – Fax +41 (0)26 652 49 17 – cr:vasb:ivgebprager.pu