OK

Fonds graphique de l'atelier Kirsch & Fleckner

L’atelier fribourgeois Kirsch & Fleckner a été actif près d’un demi-siècle (1894–1938) dans toute la Suisse. En 1894, l’allemand Vinzenz Kirsch (1872 -1938), jeune employé dans l’atelier du peintre-verrier Ludwig Greiner situé sur le Boulevard de Pérolles à Fribourg, s’associe avec son compatriote, le verrier Karl Fleckner, pour reprendre l’atelier.

Connu internationalement pour sa réalisation des vitraux de Jozef Mehoffer (1869–1946) à la cathédrale Saint-Nicolas à Fribourg (1895-1936), l’atelier Kirsch & Fleckner a œuvré essentiellement dans le monde religieux mais également dans les milieux profanes. Il a collaboré souvent étroitement avec de nombreux artistes, tels Alexandre Cingria (1879–1945), Raymond Buchs (1878–1958), Jean-Edouard de Castella (1881–1966), Henri Broillet (1891–1960), Albin Schweri (1885–1946) et bien d’autres. L’atelier a parcouru les grandes évolutions artistiques de cette première partie du XXe siècle. Abandonnant assez rapidement l’héritage historiciste transmis par Greiner, il sait s’associer avec pertinence à des artistes souvent au début de leur carrière, leur offrant une opportunité de création dans le monde du vitrail. Porteurs des tendances artistiques nouvelles, à l’exemple de Mehoffer, ces artistes contribuent au succès de l’atelier à travers les décennies. C’est cette capacité à associer le savoir-faire artisanal de l’atelier à des personnalités artistiques novatrices qui fait de Kirsch & Fleckner l’un des ateliers les plus importants de Suisse romande.

Après un pré-inventaire réalisé en 1998 par Augustin Pasquier, Camille Noverraz et Valérie Sauterel travaillent sur ce fonds graphique depuis début 2016. Les œuvres sont non seulement conditionnées dans des emballages adéquats et numérisées en vue de leur conservation, mais surtout des recherches approfondies sur les différents cycles et artistes sont menées – conjointement à des études dans les différents édifices – afin d’identifier et de comparer les vitraux aux œuvres graphiques. Ce travail, présenté pour une partie des oeuvres depuis fin 2017 sur vitrosearch, s’avère extrêmement instructif puisqu’il permet d’établir avec une précision souvent inédite des attributions à des artistes et de mieux comprendre le fonctionnement de l’atelier Kirsch & Fleckner dans le canton de Fribourg et en Suisse.

Collaboratrices et collaborateurs

Augustin Pasquier (1998)
Camille Noverraz (depuis 2016)
Valérie Sauterel (depuis 2016)

Publication

Pasquier, A. (2000). Le fonds d'atelier Kirsch et Fleckner et le vitrail catholique suisse de 1900 à 1914. Dans Art, technique et science : la création du vitrail de 1830 à 1930 : colloque international, Liège, Le Vertbois, 11-13 mai 2000 (p. 157-167). Liège, Belgique : Commission royale des monuments sites et fouilles de la Région wallonne.
Pasquier, A., (1995). Du savoir faire du verrier : L'atelier Kirsch & Fleckner. Dans G. Bourgarel (dir.), Jozef Mehoffer : De Cracovie à Fribourg, ce flamboyant art nouveau polonais (p. 98-118). Fribourg, Suisse : Méandre. Récupéré de RERO DOC : http://doc.rero.ch/record/232518/files/Pro_Fribourg_106-107_1995-r.pdf

Vitrocentre Romont – Au Château – Case postale 225 – CH-1680 Romont – Tél. +41 (0)26 652 18 34 – Fax +41 (0)26 652 49 17 – cr:vasb:ivgebprager.pu