OK

Dalles de verre - analyse et conservation

Les verrières en dalles de verre ont une signification particulière dans l’architecture de la période d’après-guerre, d’autant plus qu’elles étaient étroitement liées à l’évolution des constructions en béton. Elles étaient également envisagées en tant qu’alternative aux traditionnels vitraux au plomb. A la suite de pionniers comme Alexandre Cingria, la majorité des artistes actifs dans le domaine ont créé des œuvres en utilisant la technique de la dalle de verre, qui a connu son âge d’or dans les années 1950 à 1980. Mais également des essais antérieurs dans cette direction, tels les « Steinsprossenfenster » (vitraux en ciment armé) de Richard Nüscheler, méritent une attention particulière.

Après près de 50 ans, beaucoup de dalles de verres présentent des dommages, parfois graves. Les interactions physiques et chimiques entre le béton armé et le verre présentent des défis techniques spécifiques en ce qui concerne la conservation des œuvres d’art. Les aspects statiques et physiques de la construction jouent également un rôle. Nous étudions non seulement l’état et les causes des dégâts à partir d’objets représentatifs, mais donnons également des conseils et développons des concepts de conservation.

Le projet est en train d'être évalué, le début est prévu pour le 1er octobre 2018.

Objets séléctionnés

  • Église St-Germain d’Auxerre à Courfaivre (JU). Dalle de verre de Fernand Léger, 1953/54.
  • Temple réformé de Delémont (JU). Dalle de verre de Bodjol, 1959.
  • Église des Cordeliers à Fribourg (FR). Dalle de verre d'Alexandre Cingria,1938.
  • Vitraux en ciment armé (Steinsprossenfenster) de Richard Nüscheler, 1916/17.

Partenaires

  • Prof. Felix Wenk und Dr. Johannes Hugenschmidt, Fachstelle Bauwerkserhaltung & zerstörungsfreie Prüfung, Hochschule für Technik Rapperswil
  • Dr. Christophe Gosselin, Géotest SA, Le Mont-sur-Lausanne

Échange scientifique

  • Université d'Anvers, Conservation Studies, Belgique
  • Laboratoire de Recherche des Monuments Historiques, Champs-sur-Marne, France
  • Université de York, Grande Bretagne
  • Bundesamt für Materialforschung und -prüfung, Bauwerkssicherheit, Berlin, Allemagne
  • Rijksdienst voor Cultureel Erfgoed, Amersfoort, Pays-Bas
Vitrocentre Romont – Au Château – Case postale 225 – CH-1680 Romont – Tél. +41 (0)26 652 18 34 – Fax +41 (0)26 652 49 17 – cr:vasb:ivgebprager.pu